top of page

WILLIAM BINYINGELA TSHILOLO: NOTRE POINT DE VUE SUR PDL

Dernière mise à jour : 13 juin 2022



Le gouvernement congolais a mis en place un Programme de développement local des 145 territoires pour améliorer les conditions et cadres de vie des populations rurales. Il convient de rappeler que le coût de ce programme sera financé principalement par les ressources du Gouvernement de la République démocratique du Congo.


Le Projet de développement local de 145 territoires vise à « réduire les inégalités spatiales, redynamiser les économies locales, et transformer les conditions et le cadre de vie des populations congolaises vivant dans les zones jusque-là mal desservies par les infrastructures et services sociaux de base », note le document produit par le gouvernement.

Il sied également de faire remarquer que les activités opérationnelles du PDL seront mises en œuvre sous quatre composantes : Développement des infrastructures socioéconomiques de base ; Redynamisation des économies locales et rurales ; Renforcement de la gouvernance locale ; Développement d’un système d’information géo-référencé pour le suivi du Programme de développement local de 145 territoires et des autres programmes du pays.


Ce programme de développement local s'avère salutaire dans la mesure où il vise à impulser le développement des entités territoriales à la base mais sa matérialisation nécessite une sérieuse rigueur axée sur les principaux pôles liés notamment à la crédibilité et la probité de ceux qui sont appelés à la concrétisation de ce projet dans la gestion des deniers publics ainsi qu'au contrôle de son exécution sur le plan adminstratif avec l'inspection générale des finances, sur le plan politique avec le parlement, et enfin, sur le juridictionnel avec la cour des comptes.

Il convient également de faire remarquer que la réussite de ce projet nécessite une impression de la vision du chef de l'Etat par les différentes autorités territoriales qui jusque là semblent aller Contre courant. En effet, le chef de l'Etat ne dispose pas d'une majorité au sens propre, cette majorité n'est que factice et ne permet véritablement à ce dernier de réussir dans ce qu'il entreprend comme vision.


En sus, nous prions donc aux animateurs des organes précités de faire preuve de rigueur dans le cadre du contrôle de l'exécution de ce programme afin qu'on ne connaisse des antécédents fâcheux comme ceux que l'on a connu avec des projets tels que le programme d'urgence de 100 jours, Tshilejelu, etc.

Que Jésus-christ de Nazareth bénisse la République démocratique du congo.


WILLIAM BINYINGELA TSHILOLO

binwilliam70@gmail.com - 0033 753 89 29 07

147 vues0 commentaire
bottom of page