top of page

ELECTIONS ET GUERRE A L'EST



Dans la récente déclaration conjointe du 2 juin 2023 des ambassades des États-Unis, l’Allemagne, la Belgique, le Canada, l’Espagne, la France, la Grèce, l’Italie, le Japon, la Norvège, les Pays-Bas, le Portugal, le Royaume-Uni, la Suède, la Suisse, la République Tchèque, et de la Délégation de l’Union européenne, il ressort que ces Etats réitèrent leur volonté d’accompagner la République démocratique du Congo et la population congolaise sur la voie d’élections compétitives, pacifiques, inclusives et transparentes en décembre 2023 et encouragent un processus qui réponde aux aspirations de Congolais, et qui inclue notamment toute la diversité de notre nation.

Des ballets diplomatiques allant dans le sens d'exhaurter les autorités Congolaises à veiller sur l'inclusivité se constatent sur la scène politique Congolaise.


Cependant, il convient de souligner que ce même effort qui est fourni pour exiger l'inclusivité doit aussi être conjugué en demandant à Paul KAGAME de retirer ses groupes armés dans la partie EST du pays pour que cette dernière puisse être enrôlée et participer aux élections.

C'est aussi ça l'inclusivité.

Egalement, ce souci ne doit pas se limiter aux simples déclarations, mais doit effectivement être concrétisé à travers des efforts palpables. On ne doit pas dire une chose et vouloir son contraire.


En effet, sachant que la question de l'inclusivité ne renvoie pas seulement aux candidats mais aussi à la population appelée à voter dans toute sa diversité.

Une partie du territoire est occupée et certaines populations ne se sont pas fait enrôlées.

L'on se demande comment cette partie de la population non enrôlée pourra prendre part aux élections.

Si l'insécurité persiste à l'EST que cette partie du territoire n'est pas enrôlée, il faudra purement et simplement reporter les elections.


Que Jésus-christ de nazareth bénisse la République démocratique du Congo.


William binyingela Tshilolo.

Bintshilolo70@gamail.com

Tel : 0033781736115

170 vues0 commentaire
bottom of page