top of page

Musique : Werrason au Zenith de Paris le17 Sept2021


L’artiste musicien et producteur congolais, patron de l’orchestre Wenge Musica Maison Mère (WMMM), Noël Ngiama Makanda dit Werrason est annoncé au Zénith de Paris le 17 Sept 2021 pour un grand concert spectacle.


En effet, celui que ses fans appellent affectueusement « le Roi de la forêt » a confirmé ce rendez-vous avec l’histoire ce samedi 7 novembre 2020, sur les antennes de la chaîne française France 24. « Igwe » va se mettre deja au travail pour préparer l’événement, a expliqué un membre de son entourage.


Autres productions des musiciens Rd-congolais


Après le concert réussi du transfuge de « Quartier latin », El Mara, Fally Ipupa, autrement dit « Mobutu » avec son groupe, les autres artistes se jettent aussi à l’eau.


A l’instar de Fally qui avait fait vibrer Accor Hotels Arena (Ex Bercy) en France le 28 février 2020 dernier malgré quelques manifestations hostiles de combattants, les autres artistes congolais ont décidé de renouer aussi avec les concerts en Europe.


Du fils au père, le Quadra Koraman Koffi Olomide sera le 13 février 2021 en France à « Paris La défense Arena – U Arena », la plus grande salle des spectacles en Europe avec plus de 40 000 places.


L’homme des grands événements, « le show man », Werrason, lui, sera bel et bien au Zénith de Paris en Sept 2021.


Les productions scéniques des artistes congolais ont repris avec l’alternance au sommet de l’Etat Rd-congolais. L’élection à la présidence de la République de Félix Tshisekedi Tshilombo a favorisé cette situation. Ce changement, il faut également le noter, était très attendu par les combattants engagés dans la lutte contre « la dictature du régime Kabila ».


Selon une certaine opinion, la musique congolaise, autrefois, au top sur la scène musicale africaine a réellement régressé et même a été détrônée par la musique nigériane.


La chasse aux stars de la musique congolaise par les « combattants » serait l’une des causes majeures de cette chute vertigineuse de l’emblématique ‘’rumba congolaise’’.


Depuis plus d’une décennie, les artistes musiciens congolais de Kinshasa ne se produisaient plus en Europe et dans certains pays africains où réside une forte communauté congolaise comme en Afrique du Sud ou même en Amérique.


Voilà enfin, la diaspora congolaise semble relâcher petit à petit la pression en mettant fin à cette sanction qui a plus fait du mal, surtout aux célèbres musiciens congolais habitués de drainer des foules dans des grandes salles mythiques.


Raphaël Mansangu

5 vues0 commentaire
bottom of page