top of page

ITURI: L’investiture officielle du 19ieme Chef de la chefferie des Bahema/Boga: Sa Majeste Tabaro


L’investiture officielle du 19ieme Chef de la chefferie des Bahema/Boga: Sa Majeste Tabaro Katho Kaboyo II


La cérémonie d’investiture officielle du 19ieme Chef de la chefferie des Bahema/Boga, Sa Majesté Tabaro Katho Kaboyo II a eu lieu à Boga, chef-lieu de ladite chefferie, en date du 08 février 2021.

C’est le Ministre provincial de l’Intérieur, Sécurité et Affaires Coutumières, Adjio Gidi, représentant l’Autorité provinciale empêchée, Jean Bamanisa Saïdi, qui a présidé cette grande cérémonie en présence de plusieurs délégations venues de tous les coins et recoins pour assister à cette investiture solennelle.


En effet, Sa Majesté Tabaro Katho Kaboyo II, fils de Kaboyo Isingoma II est le 19ieme Chef de la chefferie des Bahema/Boga qui a succédé à feu Kisembo Kya Bazaire (paix à son âme) qui, jusqu’à sa mort dirigeait la chefferie en qualité de régent.


Dans son allocution de circonstance, Sa Majesté Tabaro Katho Kaboyo II a déclaré en ces termes : «je suis entièrement reconnaissant du fait que l’autorité dont je suis investi n’est pas le fruit du hasard, car a-t-il dit toute autorité vient de Dieu, Maitre de temps et de toutes circonstances», avant de remercier le Président de la Républiques, Chef de l’Etat, Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo pour les efforts consentis en vue du retour de la paix et de la cohésion sociale au sein de notre chère patrie la RDC.


Par ailleurs, les mêmes remerciements ont été adressés au gouverneur de province, Jean Bamanisa Saïdi et son gouvernement qui s’est impliqué sagement pour avaliser le choix de gardiens de coutume et de la famille régnante portant ainsi un changement à la tête de la chefferie ; et pour Madame l’A.T d’Irumu, Rachel Taruayo Adroma, qui, grâce à son sens de responsabilité, s’est personnellement impliquée à encourager la consultation de la famille régnante et les gardiens de coutume qui a conduit à le retenir comme le 19ieme Chef coutumier de cette entité.


A la famille régnante, les gardiens de coutume, et notables de la chefferie des Bahema/Boga qui se sont soumis aux règles préétablies par nos ancêtres, a-t-il ajouté, pour lui attribuer le bâton de commandement, le nouveau «Mwami» de la chefferie leur a présenté ses plus profonds remerciements et particulièrement les Banyamboga pour leur soutien dans les démarches qui l’ont porté à la tête de cette chefferie, qu’il se considère non pas comme un prophète ni magicien, mais plutôt comme leur humble serviteur, tout en étant à l’écoute de toutes les composantes à travers leurs conseils édifiants qui auront contribué à la construction, l’émergence et au développement de la chefferie des Bahema/Boga.


Dans sa vision, la nouvelle autorité coutumière, Sa Majesté Tabaro Katho Kaboyo II a profité de cette occasion pour relever quelques défis qui feront la priorité dans la gestion de la Chefferie notamment : l’agriculture, l’élevage, la construction du bâtiment qui abrite le bureau de la chefferie, l’installation de la Radio Communautaire, lutter contre le vol de gros et petit bétail, l’injustice sociale, la mauvaise gestion financière, prévention des maladies entre autres la COVIS-19 qui fait rage à travers le monde et la valorisation de la culture hema, a-t-il indiqué.


Avant de terminer son propos, Tabaro Katho Kaboyo II s’est dit engagé à l’instar de ses prédécesseurs, à observer et entretenir les relations de bon voisinage avec les entités frontalières entre autres Bahema/Mitego, Banyali/Tchabi,Walendu/Bindi, Walese/Vonkutu et groupement Banande Kainama au Nord-Kivu, et aussi qu’il s’engage à conduire en bon père de famille, à faire ce qu’il doit réellement faire un chef pour son entité, en bénissant la population de sa chefferie, en implorant à Dieu la paix, la moisson abondante des produits agricoles, l’élevage florissant, le commerce prospère, l’augmentation de l’élite intellectuelle ainsi que les impacts de développement palpables, a-t-il conclu.


Pour rappel, la chefferie des Bahema/Boga a eu comme ancêtre, le chef Isingoma 1er qui fut le premier de la famille Ababooro venu de l’Ouganda pour enfin s’installer à Boga en 1573. La chefferie des Bahema/Boga est limitée à l’Est par l’Ouganda et une partie de Mitego (groupement Semuliki) ; au Nord par la chefferie Mitego (groupement Mitego) ; à l’Ouest par la chefferie de Walese/Vonkutu (groupement Zunguluka) ; au Sud par la chefferie Tchabi et une petite partie du Nord-Kivu.

Les principales richesses de la chefferie des Bahema/Boga sont l’agriculture (le manioc, le riz, la banane), l’élevage de gros et petit bétail, la pêche sur la rivière Semuliki, la chasse, le pétrole et la forêt.


Il sied de noter que la chefferie des Bahema/Boga a des défis à relever notamment la présence des Hutu rwandais (Bena Bwisha) qui sont déversés à Boga ; les déplacés de Tchabi, les ADF, les Bakonzo (les Nandes de l’Ouganda installés à Semuliki ; à cela s’ajoute le pillage à répétition des bêtes par des miliciens de la FRPI. Boga est aussi le siège épiscopal de l’Eglise Anglicane.


C’est depuis plus de 10 ans que la Chefferie des Bahema/Boga a connu plusieurs changements à sa tête ayant dirigé cette entité à titre intérimaire.


ACP/MUHEMEDI KONGOLO

129 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page