top of page

Pourquoi le candidat Félix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO pourrait perdre les élections ?


Dr. Levi J. LoLa Walelu repond aux questions de Toupresse

Frenzi Nzinga: Pourquoi il faut accorder un deuxième mandat au président sortant Félix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO ?

Dr. Levi J. LoLa Walelu: Juridiquement : La constitution accorde encore à l’actuel Chef de l’Etat, Félix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, de briguer un deuxième mandat pour épuiser ses droits. Socialement : Certes qu’il y a le principe de la continuité des affaires de l’Etat, Il faut que FélixAntoine TSHISEKEDI TSHILOMBO termine ce qu’il a commencé et avec la volonté qu’on n’a pas vue chez ses deux prédécesseurs.


Frenzi Nzinga: Comment le candidat Félix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO peut gagner les élections ?

Dr. Levi J. LoLa Walelu: Le discours : Il repose essentiellement sur la vision, sur un projet de société, sur des réalisations et sur des réformes importantes à avoir dans tous les domaines au bien-être des citoyens. Le discours n’est pas seulement réservé au seul candidat à l’élection, comme nous avons vu par le passé un Félix TSHISEKEDI s’époumonner dans les médias expliquer seul l’Etat de droit sans être relayé, mais toute l’équipe de campagne doit s’approprier son discours et s’en imprégner. L’équipe de communication doit se comporter différemment de ce qu’elle a fait au premier mandat durant lequel elle n’a quasiment pas aidé le Chef en communiquant sur sa vision.


La base : La base n’est rien d’autre que cette couche de population qui adhère à la vision d’un leader politique, qui croit en ses capacités morales, politiques et intellectuelles d’achever cette vision. Cette base doit être prise au premier rang pour accompagner le leader politique dans l’accomplissement de sa vision sur tous les plans et selon les compétences et les expertises qu’elle renferme.


Les ressources : a. Les ressources financières : Sans l’argent, rien ne peut être fait convenablement pour accompagner un candidat à la victoire dans une compétition électorale. C’est le fondamental même d’une campagne électorale. Il doit être reparti de manière équitable et selon les besoins à toutes les équipes impliquées dans la sensibilisation, la mobilisation et la conviction des votants.

b. Les ressources humaines : Lorsqu’on se lance dans une campagne électorale, les personnes ressources joue un rôle très déterminant dans la mesure où elles assurent une liaison entre le candidat et les votants. Ce sont elles qui sont au front sur la première ligne pour convaincre, en prenant tous les risques malgré les intempéries, la résistance, l’opposition etc.


La logistique : La logistique ce sont les moyens matériels qu’on associe à une campagne électorale. Elle est même le moteur d’une campagne électorale. Pour se déplacer, pour porter sa voix loin, pour atteindre des populations dans les zones les plus reculées du pays, pour résister à des intempéries, pour surveiller le déroulement des votes et participer à toutes les opérations y relatives, etc., il faut une logistique de taille qui fait appel aux ressources financières et humaines. Une interdépendance inévitable.


Frenzi Nzinga: Pourquoi le candidat Félix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO pourrait perdre les élections ?

Dr. Levi J. LoLa Walelu: Plusieurs paramètres peuvent concourir à l’échec du Candidat Félix TSHISEKEDI et c’est sur ce point que nous tirons une sonnette d’alarme, en citant quelques-uns, à savoir :

Le manque de stratégies qui tiennent compte de l’adversité et de la capacité de nuisance des adversaires qui peuvent mettre en jeu des sommes faramineuses pour leurs logistique, leurs ressources humaines, les médias et tous les supports médiatiques, etc.,


La mauvaise cartographie électorale stratégique. Nous entendons par cartographie électorale stratégique la répartition des responsables politiques alliés au Chef de l’Etat sur toute l’étendue de la République et la clé de répartition des moyens financiers à disponibiliser au cas par cas, c’est-à-dire, faire toutes les deux répartitions en fonction de la taille d’une ville et le nombre de ses habitants. Il doit y avoir dans chacun de nos 26 provinces une représentation locale qui assure le relai entre Kinshasa et la base provinciale. Ce sont eux les vrais maillons de transmission qui peuvent faire du bon travail.


Le détournement des moyens destinés à la bonne tenue de la campagne électorale peut être un obstacle majeur. Les souvenirs de détournement des fonds alloués aux travaux de cent jours ou du programme PDL 145, consistant à construire des nouvelles infrastructures dans nos 145 territoires et d’en y innover celle qui étaient en délabrement, constituent jusqu’à ce jour une trahison de la vision du Chef de l’Etat et si cela pourrait se reproduire avec l’argent destiné à la campagne électorale, le risque d’échec sera très élevé.


Le mauvais calendrier des activités électorales peut faire que le camp TSHISEKEDI ne rattrape pas les adversaires dans leur course. La stratégie d’attendre voir ce que les autres vont d’abord faire, comme nous l’entendons par-ci par-là, est dangereuse dans la mesure où elle peut creuser un fossé préjudiciable au candidat Félix TSHISEKEDI. D’où, l’anticipation en temps opportun est la meilleure stratégie à adopter.


Les alliés mercantiles qui peuvent se rétracter au moment où les enjeux électoraux exigeront l’unité et l’harmonie. De nature et par expérience, l’Homme Politique congolais est souvent animé par le seul appât du gain, du profit. Lorsqu’il ne trouve pas son compte ou ses intérêts, il peut bloquer tout un processus ou en casser les engrainages pour tout perturber ou gâcher


Frenzi Nzinga: Que peut-on retenir de la campagne du candidat Félix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO ?

Dr. Levi J. LoLa Walelu: Devant toutes ces réalités, je lance un appel pathétique et patriotique au Chef de l’Etat pour suivre de plus près l’évolution du processus électoral dans son camp depuis la campagne électorale jusqu’à la publication des résultats. Que ceux qui sont chargés pour assurer des responsabilités à quelque niveau qu’il soit, rendent des comptes régulièrement et honnêtement aux Chefs des Etatsmajors électoraux. Nous nous disponibilisons pour accompagner le Chef de l’Etat, que nous soutenons de manière indéfectible, jusqu’à sa victoire.


Interview en vidéo avec Frenzi Nzinga


584 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page