top of page

La RDC attaque en cassation la décision de la Cour d’appel pour récupérer la résidence officielle de

Dernière mise à jour : 8 févr. 2021


La République Démocratique du Congo a décidé ce lundi 21 décembre 2020 d’aller en cassation afin de récupérer la résidence officielle de l’ambassadeur vendue aux enchères en France suite à un litige avec un Libanais.

A en croire le chargé des affaires ai Tambu Mikuma, la résidence officielle de la RDC en France fait l’objet d’une exécution forcée à la suite d’un arrêté de la cour d’appel de Paris aux « mépris des dispositions pertinentes » de la convention de Vienne sur les relations diplomatiques.

Ainsi, la RDC est en attente de la décision de la cour de cassation au regard de ces « manquements ».

Cependant, Tumba Mikuma fixe l’opinion que la chancellerie sise 32 Cours Albert 1er 75008 Paris ne fait nullement l’objet d’une exécution forcée et reste ouverte.

Michel Tshiyoyo Africa 24 sur 24

80 vues0 commentaire

Comments


bottom of page