top of page

Communique officiel du front commun pour le Congo


Le Front commun pour le Congo, Fcc , en sigle, a donné à plusieurs reprises sa position officielle, dénonçant et desapprouvant formellement ce mode d'exercice du pouvoir.

Cet encrage, dans l'illégalité et ce mépris manifesté à l'égard de la constitution de la République, massivement adoptée depuis 2006, par toute la nation, ne correspondant ni à ses principes , ni à ses valeurs.

Le Fcc martele qu'il ne peut donc pas condamner ces violations de la loi-mere du pays et en être l'instrument,ou l'ambassadeur, en participant de près ou de loin aux institutions qui en sont le fruit, notamment, le futur gouvernement en gestation.

Gardien des acquis démocratiques et d'une transition pacifique léguées aux congolais de toutes tendances, le Front commun pour le Congo, ne participera donc pas au gouvernement du premier ministre Sama lukonde, à qui il souhaite agréablement Bonne chance dans l'intérêt du peuple congolais.

Ceux, d'entre les membres du Fcc qui, tentaient par la course au partage de postes illégitimes, se retrouveront dans ce gouvernement, le seront donc en contradiction avec les valeurs et options de la famille politique Fcc;

Rappelons que, c'est depuis septembre 2020, le Fcc avait assisté à un deni systématique de la constitution des lois et des règlements qui régissent la gouvernance politique de la République Démocratique du Congo, mettant à mal des institutions régulièrement et démocratiquement établies.


Naomie kinzonzi Mvutukidi / Toupresse

58 vues0 commentaire
bottom of page