top of page

Chez Glencore, un nouveau patron trop gourmand ?



La rémunération prévue pour Gary Nagle, le futur remplaçant d’Ivan Glasenberg à la tête du géant des mines et du négoce, est-elle exagérée ? À quelques jours de l’assemblée générale qui doit en décider, la question fait polémique auprès des actionnaires. Décryptage.

Jusqu’à 10,4 millions de dollars par an : c’est la rémunération que prévoit Glencore pour son futur patron, le Sud-Africain Gary Nagle, qui doit remplacer son compatriote Ivan Glasenberg à compter de la fin juin à la tête du géant suisse des mines et du négoce, actif notamment dans les secteurs du cuivre et du cobalt en

53 vues0 commentaire

Bình luận


bottom of page