top of page

CENI : Consensus de non consensus, ce qui révèle le rapport des confessions religieuses

Dernière mise à jour : 7 déc. 2021


La designation du president de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) de la République Démocratique du Congo (RDC), vire à la confusion totale.

Après la transmission du rapport signé par les représentants des huit confessions religieuses qui consacre leur désaccord concernant l’organisation du vote, les représentants des 6 confessions déposent leur PV, malgré le rapport de la plateforme des confessions religieuses transmis plus tôt

« Nous souffrons tous d’une chose, du respect de la constitution, nous courons tous les risque de voir les élections reportées », dit Denis Kamba. « Nous avons tous besoin de voir les élections se tenir en 2023. C’est pour ça que nous avons cherché une issue »

Déjà dans la journée pour expliquer les raisons de leurs désaccords les huit représentants ont décidé de remettre un rapport commun au président de l'Assemblée nationale Christophe Mboso,

« Nous nous préparons à aller déposer le rapport de notre travail à qui de droit. Et ce n'est que lui, qui peut donner d'autres commentaires pour réserver une issue quelconque à ce travail. » A déclaré le président de la Cenco Évêque ‎Marcel Utembi Tapa

La tâche qui incombe maintenant à l’assemblée nationale est celle de finir le travailler des confessions religieuses.


Frenzi NZINGA / Toupresse



534 vues0 commentaire

Comments


bottom of page